22 avril 2021

Quels sont les styles de danse à maîtriser pour danser en discothèque ?

C’est la période des fêtes, l’occasion spéciale pour organiser des sorties en boîte, de bons plans en famille et entre amis. Mais aller en boîte de nuit est synonyme de boire de l’alcool et danser. Il existe cependant une kyrielle de danses à maîtriser pour rester dans le mouvement.  Quels sont donc ces différents styles de danse ?

Les différents styles de danse à maîtriser

Danser c’est mettre son corps en mouvement. C’est tourner sur soi-même. Ainsi, lorsqu’on se rend en boîte de nuit, c’est pour se défouler, oublier les soucis et surtout pour danser. Comme style de danse, nous avons celles urbaines que vous pouvez découvrir en détail à l’accueil.

Le hip-hop : Le hip-hop est une danse populaire. Elle compte quatre types de mouvements. Nous avons le popping, le locking, la hype et le krump.  Ces différents mouvements ont des pas précis à bien maîtriser.

Le shuffle : Il fut inventé vers la fin des années 80. Elle se danse sur des sons électroniques. Cette danse comporte également deux pas : le T Step et le running Man.

Le voguing : Elle était autrefois dansée dans les clubs gays. Mais aujourd’hui, elle est d’actualité dans le domaine Queers. Cette danse consiste à imiter des poses de mannequins.

La danse collée serrée : C’est la préférée de tous lorsqu’on vient en duo. Une excellente danse sensuelle. Nous pouvons citer comme danse sensuelle le zouk, la salsa…

Le twerk : Oh oui, la danse préférée des jeunes. Aller en discothèque et que le DJ ne passe pas au moins une composition musicale invitant les participants à twerker, c’est vraiment dommage. Il permet de déhancher.