19 août 2022

Quel est le processus de comptabilisation de l’assurance automobile ?

Dans une entreprise de n’importe quelle nature, qu’elle soit commerciale ou touriste, les moyens de transport doivent être entièrement assurés. C’est le seul moyen pour utiliser les véhicules en toute sécurité. Après la souscription, l’assureur est chargé d’enregistrer l’assurance des véhicules. Cela se fait selon un processus bien défini. Lisez cet article pour en savoir plus sur le processus de comptabilisation de l’assurance automobile.

Un aperçu de l’objectif de l’assurance automobile

L’assurance automobile est une chose très importante, surtout pour les voitures de société. Elle vous protège contre les sanctions légales en cas d’accident ou d’accident de la circulation. Par conséquent, faire un constat d’assurance pour tous vos véhicules serait une décision idéale et beaucoup plus bénéfique pour votre entreprise. Car, lorsque les voitures ne sont pas assurées, en cas d’accident entraînant des blessures ou des pertes de vie, l’entreprise court le risque d’une sanction financière exorbitante et même de la prison pour le conducteur potentiel.

Afin d’éviter ces désagréments, votre entreprise doit assurer tous ses véhicules. Qu’ils soient pour l’entreprise où qu’ils aient été loués pour le compte de l’entreprise, celle-ci est obligée de les rassurer tous lorsqu’ils sont à son service. Ou encore, qu’elles soient destinées à un membre du personnel ou à un membre de l’entreprise, toutes les voitures doivent être assurées avant d’être conduites sur le sol français. Ainsi, après une demande à votre assureur, il doit procéder à l’enregistrement de l’assurance du véhicule.

Enregistrement de la facture d’assurance dans la comptabilité

La première étape de la comptabilisation de l’assurance auto consiste à enregistrer la facture d’assurance dans la comptabilité. Après l’appel de l’assureur pour informer votre entreprise de la facture d’assurance, l’assureur doit enregistrer toutes les taxes et dépenses incluses dans l’assurance dans le compte 616. Or, ceux-ci sont soumis aux taxes fixées par l’état pour les entreprises.

Mais pour une caisse privée personnelle, la comptabilité de l’assurance ignore la TVA. Ainsi, grâce aux comptes 616, 512 et 401, des opérations de débit et de crédit sont effectuées pour réussir la comptabilité de l’assurance auto. Pour l’écriture comptable de l’assurance, des logiciels de comptabilité sont disponibles pour vous aider. En tant que comptable d’assurance, vous avez la possibilité d’enregistrer les dépenses d’assurance dans un logiciel.

Effectuer des coupures liées à l’assurance voitures

Le processus de cut-off en comptabilité ne permet pas une fusion entre d’autres dépenses et les siennes. Ainsi, seules les dépenses liées à l’assurance automobile seront liées à la régularisation. À cet effet, il est préférable que celle-ci soit effectuée en fin de processus. En effet, toute entreprise est obligée de payer d’abord toutes ses cotisations afin de pouvoir assurer ses véhicules par la suite. Ainsi, pour la régularisation, le comptable optera pour l’action de créditer et débiter simultanément les comptes 486 et 616 pour les charges antérieures et les primes d’assurance qui sont dues.

En résumé, la comptabilisation des dépenses d’assurance est un processus nécessaire dans toutes les compagnies d’assurance. Cette procédure implique l’écriture comptable, qui est effectuée à l’aide d’un logiciel de comptabilité, et les régularisations liées à l’assurance qui doivent être effectuées à la fin du processus. De même, la comptabilité se fait principalement à travers les comptes 486, 512, 616 et 401.